top of page
  • Photo du rédacteurCéline Cherqui

Pourquoi la cooptation doit être au cœur de votre stratégie recrutement ?

L’offre d’emploi n’est plus reine en matière d’acquisition de talents. En effet, avec le développement des avis sur internet, les candidats accordent bien plus d’importance au jugement des autres, à savoir les collaborateurs eux-mêmes, qu’une simple publicité aussi attractive soit-elle.


Pour cette raison, la recommandation doit être au cœur de toute votre stratégie recrutement.


Mine d'or

La recommandation, c’est quoi au juste ?


La recommandation aussi appelée cooptation est une technique de recrutement qui consiste à encourager les collaborateurs à mettre en relation une personne de leur réseau pouvant correspondre aux besoins de leur entreprise.

C’est donc l’action réalisée par un collaborateur lorsqu’il conseille à son entreprise un membre de son réseau qu’il estime compétent pour un poste.

Il peut s’agir d’anciens collègues, de proches dans sa sphère privée et également de pairs lors d’échanges sur les réseaux sociaux professionnels.


C’est donc une technique de recrutement à part entière qui permet d’accéder à des profils compétents, qui n’auraient sans doute jamais postulé ou répondu à un recruteur, et proches de la culture d’entreprise.

Elle ouvre donc un accès privilégié au marché caché du recrutement.

La cooptation est souvent associée à une prime qui encourage les collaborateurs à développer ce mode de recrutement participatif.


Le capital confiance et le taux de cooptation, deux indicateurs fortement liés


La confiance des candidats se gagne via le bouche-à-oreille direct ou la e-réputation. L’impact positif d’une cooptation sur les candidats joue un rôle essentiel à l’acquisition de nouveaux talents.

En effet, les retours des collaborateurs permettent aux candidats d’évaluer l’expérience proposée par l’entreprise et ainsi savoir si elle correspond à leurs attentes.

Ils peuvent se renseigner autant sur la qualité du management que sur la politique de rémunération.

Si les collaborateurs émettent des avis négatifs sur leur entreprise, elle risque de voir sa marque employeur écornée et ne pas réussir à recruter par ce biais-là. Pour ne pas subir cette situation, il faut donc veiller à proposer un parcours et une expérience collaborateur irréprochables en mettant en place une réelle stratégie centrée collaborateur.


Cette approche permet de dégager deux avantages :

- Les collaborateurs deviendront naturellement des ambassadeurs, ce qui vous permettra de recruter davantage.

- Ils seront fiers de leur entreprise et vous seront fidèles, ce qui baissera votre taux de turn over.


Quels sont les différents types de recommandation possibles ?


Il en existe trois formes principales :

- Un candidat demande spontanément l’avis d’une entreprise sur les réseaux sociaux ou se renseigne sur des plateformes dédiées. L’importance de l’expérience collaborateur et de l’e-réputation sont donc primordiales pour attirer les candidats, ou en tout cas, pour ne pas les faire fuir.


- Un collaborateur conseille une personne de son entourage.

Pour ces ambassadeurs convaincus, la recommandation est très naturelle. Au détour d’une conversation avec d’anciens collègues, des amis, ou avec des pairs, ils partagent leur expérience et diffusent une image positive de votre entreprise et attirent de ce fait des candidats compétents et intéressés.


- Un collaborateur est incité par son entreprise à chercher une personne de son réseau professionnel.

Les collaborateurs participent activement à la recherche, transmettent les offres d’emploi et jouent un rôle d’aimant vis-à-vis des candidats.

Vous avez surement déjà entendu parler de la campagne de publicité de Michel et Augustin en 2015 ? « Est-ce que quelqu’un connait quelqu’un qui cherche un job … » demandait la DRH dans le métro parisien.

Depuis, cette question fait le tour des réseaux et est reprise sous la forme de « si vous connaissez quelqu’un qui connaît quelqu’un … ».


Comment encourager les collaborateurs à partager leur réseau ?


Une bonne communication et une offre personnalisée vous permettront d’obtenir les meilleures cooptations.

Pour cela, il est important de connaitre les attentes de vos collaborateurs. Vous pouvez réaliser des enquêtes de satisfaction afin d’obtenir leurs feedbacks sur différentes thématiques, analyser leurs retours et mettre en place les modifications nécessaires quand c’est possible. Dans tous les cas communiquez avec eux.


Comment remercier les collaborateurs qui partagent leur réseau ?


Comme évoqué précédemment, une prime de cooptation récompense les collaborateurs qui encouragent des membres de leur réseau à rejoindre leur entreprise.

Cette prime varie d’une société à l’autre, selon la difficulté du profil à recruter, le niveau de poste ou les compétences recherchées.

Généralement pécuniaire, elle peut aussi prendre la forme de cadeaux ou d’avantages divers.

Les exemples sont nombreux et les services RH ne manquent pas d’imagination pour animer leur programme de cooptation en proposant notamment des challenges entre collaborateurs.



Vous l’aurez compris : La cooptation est un levier très intéressant pour les entreprises tant pour recruter de nouveaux talents que pour fidéliser ses collaborateurs.

 

📞 Si cet article vous a donné des idées pour améliorer votre stratégie de recrutement mais que tout reste encore un peu flou, …

Pas de panique, je vous accompagne pas à pas sur toutes les problématiques recrutement que vous pourrez rencontrer.


Comments


bottom of page